Parti Socialiste Boulogne-Billancourt

Parti Socialiste Boulogne-Billancourt

Rendez-vous ce dimanche pour le grand rassemblement républicain #JeSuisCharlie

o-JE-SUIS-CHARLIE-LOGO-facebook

L’attentat odieux et barbare de ce mercredi contre Charlie Hebdo a ébranlé les fondations de notre république, en s’attaquant à la liberté de la presse et aux représentants de l’ordre républicain.

Plus que jamais, pour ne pas céder face au terrorisme, nous devons faire bloc autour des valeurs de la république :

  • Liberté de ne pas penser la même chose que son voisin, et de pouvoir l’affirmer ;
  • Egalité entre tous les êtres humains, quelle que soit leur couleur de peau ou leur religion ;
  • Fraternité entre les citoyens, ciment fondamental pour vivre ensemble.

Dès le soir même, nous nous sommes réunis devant la mairie de Boulogne-Billancourt pour témoigner notre soutien aux victimes et à leurs familles.

Et demain dimanche, nous devons être les plus nombreux possibles au grand rassemblement républicain qui aura lieu à 15h Place de la République à Paris.

Nous vous donnons rendez-vous ce dimanche à 14h15 place Marcel Sembat (devant l’agence de voyages) pour un départ groupé depuis Boulogne-Billancourt.

R4 : La sagesse et l’esprit de responsabilité l’emportent

On ne doit pas cette décision des associations au maire et à sa majorité qui n’ont cessé de les injurier ainsi que l’opposition de gauche. Partisan du R4 dès l’origine avec mes amis de La Ville Citoyenne (Parti socialiste et EELV), je me réjouis que les associations aient écouté mon conseil de retirer leur recours, même s’il avait toutes chances d’aboutir.

Pierre Gaborit

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-les-associations-levent-leur-recours-feu-vert-pour-le-projet-r4/

Le Parti Socialiste de Boulogne-Billancourt demande une solution de relogement pour les quatre familles expulsées de la cité Pierre Grenier

COMMUNIQUÉ DE PRESSE :

Par décision judiciaire, quatre familles ont vu le bail de leur logement HLM de la cité Pierre Grenier résilié pour trouble de jouissance, en raison de trafic de cannabis de la part de certains de leurs enfants. Ces derniers ont effectué leur peine de prison et quitté le domicile familial.

L’expulsion de ces quatre familles a été confirmée par le préfet des Hauts-de-Seine pour le 11 septembre. Il n’est pas admissible qu’elle soit appliquée avec brutalité tant qu’une solution de relogement n’aura pas été trouvée pour ces familles aux revenus modestes, dont plusieurs enfants sont scolarisés à Boulogne-Billancourt.

Nous demandons donc au préfet de ne pas prêter concours de la force publique à l’exécution de cette décision tant que cette solution de relogement à Boulogne-Billancourt n’aura pas été trouvée.

Nous demandons au maire de Boulogne-Billancourt de trouver cette solution en liaison avec les organismes publics ou privés possédant un patrimoine HLM dans la ville.

Nous restons mobilisés dans l’attente d’une solution équitable et humaine pour ces familles, et invitons les Boulonnais à exprimer leur solidarité aux familles samedi 6 septembre à 10h30 devant la mairie.

L’opposition socialiste et écologiste de Boulogne-Billancourt dénonce les faux pas démocratiques du Maire UMP

BandeauLaVilleCitoyenne

Communiqué commun du groupe des élus « la ville citoyenne »,
du Parti Socialiste et du groupe local EELV de Boulogne-Billancourt

 

L’opposition socialiste et écologiste de Boulogne-Billancourt
dénonce les faux pas démocratiques du Maire UMP

Dans son discours d’intronisation le 4 avril dernier, le Maire de Boulogne-Billancourt Pierre-Christophe Baguet (UMP) avait prôné le rassemblement, émettant le vœu que tous les conseillers municipaux œuvrent dans le sens de l’intérêt général. Or son attitude est en rupture totale par rapport à son discours, et il n’est donc pas le garant d’un fonctionnement démocratique du conseil municipal.

Les socialistes (PS), les écologistes (EELV) et les citoyens qui ont fait liste commune lors du scrutin de mars dernier dénoncent les pratiques suivantes :

  • L’opposition socialiste et écologiste est exclue des instances les plus importantes, comme le Conseil d’Administration de la SAEM chargé de la gestion des terrains Renault, la commission d’appel d’offres, la commission consultative des services publics ou la commission chargée des délégations de services publics alors que les élus d’opposition en séance avaient proposé un amendement permettant à l’opposition d’y siéger.
  • L’opposition ne siègera pas non plus à la commission d’attribution des logements, cette dernière n’ayant tout simplement pas été créée, ce qui pose un grave problème de transparence. Les socialistes et les écologistes se demandent comment sont attribués les logements sociaux de la ville depuis le mois de mars dernier.
  • Le groupe « la ville citoyenne » s’est vu refuser la quasi-totalité des amendements au règlement intérieur du Conseil municipal déposés en séance le jeudi 3 juillet. Ils visaient à favoriser l’ouverture aux Boulonnais et la transparence. Le Maire de Boulogne-Billancourt s’est opposé au droit de pétition local (à partir de 5000 électeurs pour l’inscription d’une question à l’ordre du jour du Conseil municipal), il a refusé la retransmission en direct des conseils municipaux alors que c’était de droit lors du mandat précédent.
  • La liste « la ville citoyenne » dénonce l’attitude outrageante du Maire de Boulogne-Billancourt vis-à-vis du groupe de l’opposition socialiste et écologiste lors du dernier Conseil municipal du jeudi 3 juillet. En effet, suite à la présentation d’un vœu sur le dossier de l’île Seguin (en faveur du pôle culturel R4) par la majorité, le maire s’est livré à des attaques personnelles, à des amalgames invraisemblables. Les socialistes et les écologistes rappellent que, malgré la divergence de point de vue sur la question de l’aménagement de l’île Seguin avec la majorité municipale, figurent dans leur programme municipal les projets déjà lancés sur l’Île (la cité musicale et le R4).

Les socialistes et les écologistes condamnent fermement ces pratiques et ce manque de transparence et de démocratie qui caractérisent les quatre premiers mois du mandat du Maire de Boulogne-Billancourt. Les membres de la liste « la ville citoyenne » continueront à défendre leur programme pour une ville plus démocratique, écologiste et sociale www.lavillecitoyenne.fr.

Meeting européennes vendredi 9 mai à Clichy

INVITATION :
GRAND MEETING DEPARTEMENTAL POUR LES EUROPEENNES

VENDREDI 9 MAI 20H30 A CLICHY

Ecole Senghor, 17 rue Palloy, 92100 Clichy-La-Garenne

en présence de :

Pervenche BERÈS, Députée européenne et candidate tête de liste en Ile-de-France

Alejandro CERCAS, Député européen du Parti socialiste ouvrier espagnol

Nicolas GABORIT, Candidat titulaire des Hauts-de-Seine aux élections européennes

Elisabeth HUMBERT-DORFMÜLLER, Candidate titulaire des Hauts-de-Seine aux élections européennes

Bertrand ROCHERON, Candidat suppléant des Hauts-de-Seine aux élections européennes

Gilles CATOIRE, Maire de Clichy-la-Garenne

Philippe SARRE, 1er Secrétaire fédéral du Parti socialiste des Hauts-de-Seine

www.choisirnotreeurope.fr

TractClichy9Mai