Parti Socialiste Boulogne-Billancourt
Parti Socialiste Boulogne-Billancourt

Banlieues à l’abandon : ce qui ne peut plus durer

Quand nos banlieues s’enflamment de nouveau, le temps de constater, qu’après deux ans, malgré les effets d’annonce, rien n’a changé, des maires vivent au jour le jour ces difficultés.
Dans cet article du Monde publié conjointement, Claude Dilain, maire de Clichy-sous-Bois, Stéphane Gatignon, maire de Sevran, François Puponni, maire de Sarcelles démontent les mécaniques d’exclusion et proposent leur plan d’action.

« …Nous ne voulons pas d’un énième plan banlieue qui traite systématiquement nos problèmes à l’aune de l’exception. Nous voulons que nos villes – à l’instar du reste du territoire – soient traitées selon le droit commun.

L’insécurité est le résultat d’une politique globale qui, par l’insécurité sociale, l’accroissement de la précarité et des inégalités, conduit à la déstructuration des règles collectives et contribue à faire naître les ghettos de demain. Notre société est de plus en plus marquée par l’individualisme, la débrouillardise et la vénération sans limite de l’argent-roi au détriment de tout ce qui fait l’intérêt collectif.

Tout contribue à fragiliser l’ensemble de la société : disparition de la mixité sociale dans les quartiers d’habitat collectif, diminution drastique des moyens consacrés au volet social (dans la prévention, dans la recherche d’emploi, etc.), généralisation des emplois précaires, enclavement de ces quartiers… »

Article complet : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-982823@51-982356,0.html

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *